L’insomnie chez le bébé

Malgré son jeune âge, un bébé peut également être sujet à des crises d’insomnie. Cela se traduit par des pleurs pendant une grande partie de la nuit, et cela affecte sérieusement la vie de ceux qui s’occupent de lui, en l’occurrence, ses parents.

Le sommeil du bébé

Un nouveau-né passe le plus clair de son temps à dormir et cela semble évident étant donné qu’il n’est pas encore capable de faire autre chose.

En général, un bébé passe 16 heures par jour à dormir. Mais on a remarqué que certains dorment davantage, tandis que d’autres le font moins. Il y a ceux qui sont capables de dormir 20 heures sur 24 comme il y en a qui ne dorment que 14 heures par jour seulement.

Quand l’enfant ne dort pas, il consacre la moitié du temps pendant lequel il reste éveillé à être attentif à son entourage, à mémoriser les visages et les sons de son environnement.

Quant à l’autre moitié, il la consacre à ses pleurs ce qui fait qu’il est logique qu’un nouveau-né insomniaque passe plus de temps à pleurer qu’un autre n’ayant pas de troubles du sommeil.

Comment un bébé peut-il être insomniaque ?

Le bébé est exigeant en ce qui concerne son confort quand il dort car si le lit dans lequel vous le mettez est trop dur pour lui par exemple, il passera plusieurs heures à pleurer. C’est sa façon de vous faire comprendre qu’il veut dormir dans un endroit qui lui convient mieux.

Si vous le prenez dans vos bras pour tenter de le rendormir et que cela fait, vous le remettez dans le même lit, il se réveillera encore une fois quelques heures après voire quelques minutes. Il arrive également que son horloge biologique interne ne corresponde pas avec le rythme imposé par ses parents.

Si vous le mettez dans son berceau alors qu’il n’a pas encore envie de dormir, il s’ennuie d’abord, se sent seul et se met à pleurer.

Enfin, il se peut que votre bout-de-chou supporte mal les conditions dans lesquelles vous le mettez pour dormir. Certains enfants ne dorment qu’en présence de leur ours en peluche ou de leur doudou. D’autres ne peuvent trouver le sommeil que si vous diffusez une musique douce ressemblant à une berceuse.

Il y a même des nourrissons qui n’aiment pas dormir seuls ce qui fait qu’ils pleurent toute la nuit s’ils ne la passent pas aux côtés de leurs parents dans leur lit.

Comment les aider à retrouver le sommeil ?

Il existe des médicaments homéopathiques et phytothérapiques pour remédier aux insomnies du bébé. Renseignez-vous auprès de votre médecin ou du pédiatre pour plus de renseignements à ce sujet.

Ces remèdes donnent des résultats satisfaisants si vous respectez bien les consignes.

S’il ne dort toujours pas après un quart d’heure passé dans son berceau, jouez un peu avec lui pour qu’il se fatigue un peu. Cependant, il ne faudrait pas le laisser dormir plus de temps le lendemain matin, car cela risque de l’habituer à des retards d’endormissement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *