Sommeil agité, que faire?

Lorsqu’arrive la fin d’une journée lourde et mouvementée, le corps tout comme l’esprit, a besoin de se reposer.

Cependant, face aux différentes contraintes de la vie actuelle, l’Insomnie devient un véritable fléau dans le siècle présent. Le sommeil agité est devenu très fréquent et atteint toute catégorie de personnes : nouveaux nés, jeunes, adultes ou personnes âgées. Tout le monde est touché sans exception. Voyons tout cela de plus près…

Qu’est-ce qu’un sommeil agité?

Le sommeil agité fait partie des troubles du sommeil, à l’instar de l’Insomnie. Il survient la plupart des temps chez les nouveaux nés. Cependant, on le rencontre aussi chez les adultes.

Il est caractérisé par une série de mouvements sur le corps, entre autres des mouvements sur les doigts ou encore les orteils. Ces mouvements peuvent également toucher les jambes ou les bras. Dans les pires des cas, les mouvements provoqués par le sommeil agité apparaissent pendant le sommeil toutes les 3 à 5 minutes!

Dans le cas d’un nourrisson, son visage est fréquemment coloré. Il se manifeste également par les mouvements des yeux, qui bougent sous les paupières entrouvertes. D’une manière globale, le sommeil agité équivaut, chez les adultes, au sommeil paradoxal.

Les principales causes d’un sommeil agité

Nombreuses sont les raisons. Nous pouvons citer, entre autres:

-la dyssomnie : Elle est la cause principale du sommeil agité. Elle est traduite par une mauvaise qualité du sommeil. Contrairement à un bon sommeil récupérateur, elle détériore le sommeil, mettant la victime dans une situation délicate où elle ne peut plus échapper à toutes les conséquences néfastes du sommeil agité.

-l’hypersomnie :Elle se traduit par un excès de sommeil et entraîne une sensation de somnolence toute la journée. Elle peut devenir la cause d’un sommeil agité lorsque la victime est dans une condition où son sommeil n’atteint plus la durée quotidienne. Avec elle, il y a également l’apnée du sommeil, le ronflement, la fatigue chronique ainsi que les troubles du rythme cicardien.

-les parasomnies : elles font partie des causes les plus pénibles du sommeil agité. Elles peuvent être d’origine physiologique ou encore pathologique

Conseils pour lutter contre le sommeil agité : la méthode de la relaxation

La technique de relaxation est très efficace et très pratiquée pour combattre le sommeil agité. Elle consiste en une technique de mobilisation qui favorise la détente. Elle correspond en quelque sorte à un travail mental.

Il y a plusieurs types de relaxation, mais d’une manière générale, ils correspondent tous à une pratique effectuée hors du lit. Il existe plusieurs méthodes au choix, entre autres:

-la crise de calme : elle consiste à effectuer un exercice de respiration spécifique.

-la relaxation progressive de Jacobson : le but est de réduire de manière volontaire le tonus musculaire au repos. La méthode apprend à économiser de l’énergie pour une meilleure productivité.

-la technique de visualisation mentale : elle fait partie des méthodes les plus utilisées. Elle met en exergue l’apprentissage de l’optimisme afin de créer une image plus positive de soi. Elle permet ainsi de réduire le stress ou le manque de confiance en soi, susceptible de provoquer le sommeil agité.

Finalement, voici une petite vidéo de relaxation pour vous aider à vous calmer et vous détendre avant d’aller vous coucher:

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *