Tout savoir sur l’insomnie totale

L’insomnie totale se définit par l’impossibilité à trouver le sommeil durant la nuit.

Contrairement à un trouble classique, qui se caractérise par de simples difficultés d’endormissement.

Qu’est-ce que l’insomnie totale ?

Par définition, une insomnie totale signifie que l’on n’arrive pas à dormir la nuit et dans le langage courant, c’est ce qu’on appelle une nuit blanche.

Ces cas sont assez rares, et sont plutôt des symptômes de maladies, également rares, comme la chorée fibrillaire de Morvan. Cette affection, également appelée, acrodynie entraîne plus que des difficultés d’endormissement puisqu’elle empêche littéralement le malade de dormir.

Par exemple, un patient de 27 ans n’a pas pu dormir ne serait-ce qu’une seule nuit pendant 4 mois. Le plus étonnant est que les médecins, après analyse de son système nerveux, n’ont pas décelé le moindre trouble de l’attention ni de la mémoire.

Ses nuits en revanche étaient envahies d’importantes hallucinations.

Après plusieurs études, les scientifiques ont constaté que ce trouble du sommeil serait fatal pour l’organisme.

Il entraînera d’abord des troubles au niveau de la régularisation thermique du corps. Des troubles alimentaires s’ensuivront ensuite du système immunitaire, et enfin ce sera la mort.

Les effets de l’insomnie totale

Elle entraîne des conséquences néfastes sur le bon fonctionnement de l’organisme. Puisque la nuit, certains sujets n’arrivent pas du tout à dormir, la journée leur corps tente de rééquilibrer le manque de repos.

Des somnolences diurnes apparaissent donc ainsi qu’une baisse soudaine d’énergie.

L’absence de sommeil a également une influence directe sur le système nerveux et le patient sera donc sujet à des états de délire et de confusion.

Et le plus dangereux est que l’insomnie totale est à l’origine de nombreuses perturbations à l’intérieur du corps. Elle augmente aussi les risques de mourir d’une crise cardiaque ou d’autres maladies cardiovasculaires.

Ce sont pourtant des pathologies qui figurent parmi les plus grands responsables des décès précoces.

Quelles sont les solutions contre l’insomnie totale ?

Pour la vaincre, il est nécessaire de consulter un médecin car seuls les médicaments pourront en venir à bout.

Les psychotropes et les antipsychotiques sont les plus fréquemment prescrits aux personnes qui souffrent de ce type de trouble. Des séances d’hypnose seront également bénéfiques.

L’homéopathie peut également aider à lutter contre les insomnies comme avec le Luesinum 15 CH qui est un produit homéopathique conseillé aux patients. Il leur suffit d’en prendre une cuillerée avant de se coucher.

Si vous êtes atteint de ce trouble du sommeil, sachez qu’il y a des remèdes naturels qui favorisent votre endormissement.

Préparez un mélange avec 20 g de feuilles de menthe poivrée, 20 g de feuilles de mélisse, 20 g de racines de valériane, 10 g de fleurs d’aubépine, 10 g de feuilles de passiflore, 20 g de serpolet, 20 g de calmant, et 20 g d’aspérule.

Mettez ensuite deux cuillerées à soupe de ce mélange dans 250 ml d’eau, faites bouillir pendant deux minutes, coupez le feu puis laissez infuser pendant environ cinq minutes.

Filtrez cette décoction et vous aurez une boisson qui vous aidera à trouver le sommeil.

Prenez-en une tasse entre les heures de repas, et une autre avant de vous coucher.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *